LES 19 ET 20 OCTOBRE, TOUS À AMIENS POUR LES 8 DE GOODYEAR-TOUS SUR LE PONT POUR AIDER, SOUTENIR ET DÉFENDRE LES MILITANTS QUE LE POUVOIR TENTE DE BÂILLONNER PARCE QU'ILS OSENT SE DÉFENDRE OU SE REBELLER.

évènement

RELAXE POUR LES GOODYEAR

 

    La chronique hebdomadaire du lundi. A partir d'un mot, une disgression autour de ce mot à la fois sociale, économique et politique. Arrêtons de nous laisser abuser par la pensée dominante et reprenons le pouvoir des mots et leur vraie signification. Et c'est plus facile quand on est sur le divan. Et cette semaine nous évoquons le mot : Conquêtes. Comme conquêtes sociales. Une chronique un peu différente puisque nous nous sommes rendus sur le barrage du DPF (Dépôt pétrolier de Fos) pour faire cette chronique sur les conquêtes. Pour dire tout simplement que la lutte a toujours amené les gouvernements à céder et à mettre en place sous l'impulsion du mouvement social de meilleures garanties sociales pour le peuple de France.

        loi travail

        quelle   connerie

        Episode 220-Bloquage Delta route

        Ce matin, mardi 7 juin nombre de syndicalistes se rassemblent sur le parking Carrefour de la Mède et decident de bloquer la société Delta route en charge de l'acheminement et l'aprovisionnement en carburants et autres gaz, avec une flotte d'environ 500 camions-citerne. Tout cela dans la joie et la bonne humeur.

        Episode 221-P. Martinez à Lavéra

        Philippe Martinez est venu ce samedi 11 juin sur le site pétrochimique de Lavéra pour y tenir un meeting en soutien a tous les grévistes contre la loi « dumping social » et c’est rendu à 14h sur le site toujours occupé de l’incinérateur de Fos.

        Épisode 224-Les 16 d'Air France

         

        Manif de soutien aux 16 camarades d'Air France condamnés malgré le manque flagrant de preuves à du sursis ou à des amendes. Encore une fois une justice de classe a montré soin vrai visage à Bobigny.

        Episode 222-Manif 15 Sept.

        Ce 15 septembre, 7 organisations syndicales avaient de nouveau appelé les salariés à manifester pour cette fois-ci l'abrogation de la Loi Travail. Et comme le disait très justement, Phlippe Martinez, secrétaire général de la CGT "Manifester aujourd'hui ? Cette Loi était mauvaise avant sa promulgation. Elle l'est tout autant depuis sa promulgation. C'est pourquoi nous demandons son abrogation". A Marseille nous étions 30 000 à battre le pavé, déterminés à ce que cette Loi contre le Travail ne s'applique dans aucune entreprise de ce département comme dans toute la France. Oui On ne lâche rien !

        ❖  Adhésion 2016-2017

         

        Cette association est née en 2009, suite à la rencontre de trois copains (Jésus, JiPé et Thierry) qui ont décidé de mettre leur expérience professionnelle (journalisme, monteur, cadreur, réalisateur, ingénieur du son) et leur militantisme, au service du mouvement social et plus particulièrement en direction des luttes qui fleurissaient dans les Bouches-du-Rhône.

         

        C’est au bout du 33e épisode que nous avons décidé de franchir le pas et nous constituer en association. Et pour répondre au feuilleton marseillais réalisé dans les studios de la Belle de Mai (Plus belle la vie) qui donnait une image soporifique et carton pâte de Marseille, nous avons dénommé notre association : « plus belles Les LUTTES ». Histoire de ramener à la vraie vie, à celle des travailleurs qui luttent quotidiennement pour sauvegarder leur emploi, améliorer leurs conditions de travail, le contenu de leur assiette… Et nous en sommes au 10 janvier 2016 à notre 202e épisode… Le temps passe…

         

        Depuis, nous avons suivi les postiers de Marseille 02, les travailleurs du GCM, de Netcacao, d’Azur Chimie à Port-de-Bouc, de la réparation navale marseillaise, de Fralib, de Kem One, de la SNCM, de Shell Berre puis LyondellBasell Berre, d’ArcelorMittal Fos-sur-Mer, de TOTAL La Mède, d’Inéos Lavéra, de Naphtachimie, des Moulins Maurel, du GPMM, des dockers de Marseille et Fos, d’Eiffage Fos-sur-Mer, d’Air France Marseille, de Nexcis, de la FILPAC Vitrolles, de la SAAD, de la centrale de Gardanne, de Saint-Louis sucre, d’ERDF-GRDF, de la CCAS Marseille, de Kernéos Port-de-Bouc, de Casino Port St Louis, d’Arkéma Saint Auban et Saint-Fons, de Sanofi Montpellier, des exPilpa (la Belle Aude), de Véninov à Vénissieux, des métallos belges et luxembourgeois, des cheminots marseillais, des usagers de la CAF, des territoriaux de Martigues, Fos-sur-Mer, Istres, des hospitaliers de Martigues, du Comité chômeurs, des journalistes de Nice Matin et de La Marseillaise…

         

        Des centaines d’heures de vidéo, archivées précieusement par notre partenaire Ciné-Archives. Des centaines d’heures de mémoire ouvrière, de luttes sociales, de rencontres, de témoignages, de rires et de pleurs, de colère et de confidences. Des centaines heures de belles âmes, qui font l’honneur de notre République.

         

        224 épisodes dédiés aux luttes, à l’expression des travailleurs dans toute leur diversité. Plus belles Les LUTTES, donne la parole à celles et ceux qui se battent, luttent, proposent, inventent, innovent pour pérenniser ici et ailleurs une industrie et une économie au service du bien commun.

         

        Depuis notre équipe a été rejointe par Anne-Laure, Alain, Philippe, et Clemente, qui gèrent administrativement notre association, nous permettant de nous consacrer pleinement aux trois tâches que l’association s’est astreinte :

        ● Populariser les luttes sociales dans les Bouches-du-Rhône et dans tout le pays

        ● Travailler autour de la mémoire ouvrière et industrielle

        ● Aider les syndicats, les fédérations, les UD dans leur démarche de communication, ou sur des événements petits ou grands.

         

        L’équipe de Plus belles Les LUTTES

        ADHéSION 

        épisode 223-Rentrée offensive de l’UD CGT

        avec Philippe Martinez

        Ce samedi 17 septembre, c'était la fête de rentrée au parc de la Mérindole de Port de Bouc. Des centaines de syndiqués s'étaient donnés rendez-vous pour une reprise dynamique autour de leur secrétaire général Philippe Martinez qui a passé une partie de la journée à Port de Bouc. Une fête où les interventions de Christophe Claret (secrétaire de l'UL), d'Olivier Mateu (secrétaire général UD CGT13) et de Philippe Martinez ont été offensives notamment par rapport à la Loi Travail. Une CGT en ordre de bataille pour aller gagner sur le terrain social de nouveaux acquis ou lutter contre la casse des conquis.

        épisode 225-Non à la taxe carbone

         

        Jeudi 20 octobre, les dockers de Fos et les salariés de la centrale à charbon de Gardanne étaient en grève. Tout comme leurs collègues de Saint-Nazaire, Le Havre, ils refusent la future taxe carbone qui aurait pour conséquence de détruire 5 000 emplois dont 1 000 dans les BDR. Les dockers et salariés de de la centrale se sont donc rendus à la fédération PS 13 pour dire à ses dirigeants qu'il était hors de question de voir arriver cette taxe. Plus belles les Luttes y était.

        épisode 226-relaxe pour les 8 de Goodyear

         

        Mercredi 19 octobre, les 8 syndicalistes de Goodyear condamnés à 9 mois de prison ferme et 15 mois de prison avec sursis comparaissaient en appel à  Amiens. Des milliers de salariés avec la CGT et d'autres organisations progressistes se sont données rendez-vous dans cette ville. Un peu partout en France des rassemblements ont été organisés pour dire non à la criminalisation du syndicalisme  et réclamer la relaxe des 8 de Goodyear. Nous revenons sur ce grand moment de solidarité à Amiens comme à Marseille.

        épisode 227-Mittal doit investir à Fos

         

        Réunion des principaux responsables de la CGT métallurgie sur le site d'ArcelorMittal de Fos pour faire le point sur la situation de cette usine sidérurgique qui connaît des problèmes de fiabilité suite au sous investissement récurrent de la part de l'actionnaire principal : Mittal. D'autant plus qu'ici comme ailleurs sur les sites sidérurgiques existe une compétence, une expertise qui peut permettre un développement de cette industrie essentielle. Frédéric Sanchez, Sandy Poletto, Alain Hébert et Olivier Mateu nous ont donné leurs réflexions.